Actualité

1 semaine / 1 mur d’exposition / 10 créateurs (Art Ensemble)

1 semaine / 1 mur d’exposition / 10 créateurs (Art Ensemble)

10 créateurs

Workshop Art Ensemble


1 semaine / 1 mur d’exposition / 10 créateurs

 

Du 25 au 29 Avril 2022, Pierresvives nous a accueilli avec un double objectif :


- créer une œuvre collective originale, créative, drôle, telle une enquête à partir de pièces d'archives sur l'histoire du quartier de la Paillade.

- découvrir les métiers de la scénographie et de l'exposition.

 

Ce projet a été ouvert à 10 jeunes âgés de 16 à 25 ans dans le cadre du projet Art Ensemble (lien).

Ce mur d'exposition les jeunes l’ont créé durant le workshop, il prendra place dans l'exposition PierresvivesPassé / Présent / Futur qui aura lieu du 13 Juin au 20 Juillet sur l’Espace Balcon (lien) du bâtiment, signé de Zaha Hadid, avec un vernissage prévu pour mi-Juin.

Durant la semaine les jeunes ont été amené à travailler et rencontrer d'autres jeunes créateurs, des professionnels et métiers de l'exposition et des étudiants en école d'art et architecture. 

Ce projet est porté par i-PEICC en partenariat avec Pierresvives et l'ENSAM (lien).

Sur ce temps étaient présents : Cléa, Raja, Louise, Cyrille, Guillaume, participants d’Art Ensemble Tom et Sébastian, étudiants stagiaires de l’ENSAM, Nina et Zoé, en services civiques à l’iPEICC, Elliott, étudiant du MO.CO. Esba (lien), Karine et Tatiana, animatrices du Tiers Lieu Culturel et d’Art Ensemble.

 

Intention d’Elodie, médiatrice de Pierresvives, qui nous a accompagné sur toute la durée de ce stage :

"Nous partons sur une scénographie en mode enquête : pourquoi pierresvives dans ce quartier ? Cela va nous permettre de nous amuser beaucoup plus dans la conception et la construction. Nous pensons à une scénographie dynamique, genre « on doit ouvrir desboites » etc... L'idée, c'est de présenter des documents d'archives de manière ludique." Elodie,médiatrice à Pierresvives

 

Une création d’œuvre collective originale, créative, et drôle !

Les participants d’Art Ensemble de cette semaine sont parvenus à se coordonner pour s’assigner des missions complémentaires, selon leurs compétences et qualités propres, reconnues par le groupe, pour réaliser le mur d’exposition. Le mur est à double face, il retrace l’histoire de la construction du quartier, présente ses architectes (Edouard Gallix et Zaha Hadid), à travers des documents d’archives et des créations en vue de la médiatisation de ces contenus.


Cette œuvre est constituée de nombreux aspects : volumes, boites, maquettes, visuels, pictogrammes, personnage (chouette), archives retravaillées comme des plans, des articles mis en regards, des cadres, des dessins ; L’ensemble a été conçu pour être ludique et compréhensible par tous, enfants, adultes, familles.

Le personnage de la chouette Odette qui dirige l’enquête et interpelle le visiteur avec ses bulles, ses accessoires, et expressions, a été créé collectivement et faisant appel à la fois au numérique et au dessin traditionnel est un guide amusant et accrocheur. L’histoire du quartier et ses enjeux ont été largement évoqués et compris, par l’exploration des documents d’archives et des échanges structurés par le groupe.


A la découverte des métiers de la scénographie et de l'exposition !

Après une phase de réflexion sur les choix de contenus pertinents et l’ébauche de leur disposition et agencement pour une bonne compréhension du public à venir, notamment des enfants, deux équipes ont été constituées pour chaque face du mur. Les équipes se sont croisées lorsque cela s’est avéré nécessaire selon les besoins, les compétences ou en soutien.

Les conseils et astuces des professionnelles encadrantes, des étudiants et services civiques se sont croisées là aussi selon les compétences au bénéfice de l’ensemble du groupe (astuces techniques, savoirs professionnels). Les participants ont pu valoriser eux aussi leurs savoir-être, compétences, et connaissances là aussi au bénéfice de l’ensemble de l’action et du groupe.

Un grand soin a été apporté à chaque phase de réalisation et de conception de la scénographie. Le rendu est impeccable !

Les participants ont appris les uns des autres de ce point de vue, les matériaux ont bien été appréhendé et les techniques apprises (mise en volume, collage, choix des matériaux, approches nouvelles). Les aspects des droits à l’image ont été abordés par confrontation au réel.

La visite du lieu et Pierrevives en soi ont permis une exigence et une immersion dans un contexte propice à ces productions, réflexion et seuil d’exigence de rendus.

 

Elodie médiatrice de Pierresvives a été un appui constant, tant par sa connaissance du lieu, des équipes, équipements et possibles que par son attention portée à tous les détails de la scénographie et du détail.

Les participants ont bénéficié d’un encadrement rigoureux, créatif et fructueux.


Le contenu est assez dense et les réalisations nombreuses, il sera nécessaire de continuer sur un temps complémentaire, à fixer ensemble, pour terminer une partie manquante.

Nous avons bénéficié de deux professionnelles de Pierresvives en plus en fin de stage. L’ensemble est une belle réussite et les participants qui n’auraient pas pu être aussi présents autant que souhaité auront peut-être l’opportunité de venir sur ce temps.

Le Printemps des Poètes 2022 - l'Ephémère

Le Printemps des Poètes 2022 - l'Ephémère

Une nouvelle fois cette année, i.PEICC, soutenu par Peuple & Culture, a souhaité participer au Printemps des Poètes. 

L'idée de ce Festival est de soutenir des auteur.rices, en leur proposant d'intervenir sur des ateliers, de mettre en lumière la lecture, l'écriture, la création...

L'équipe intervenant sur les bidonvilles ayant déjà des actions autour du livre, a souhaité mettre en valeur ces activités, en s'appuyant sur l'intervention d'une conteuse. 

C'est alors que nous avons invité Naziha Chamot-Bouras, artiste conteuse venue de la Grande Motte. 

L'Edition 2022 du Printemps des Poètes est centrée autour de l'Ephémère. Nous avons alors organisé quatre événements dans quatre lieux différents, afin de questionner la dimension éphémère d'un lieu, mais en ayant toujours comme repère des petits tipis fabriqués par l'équipe d'animation, permettant d'installer des endroits intimistes propices à la lecture. 

JOUR 1 : AU PARC AZEMA

Naziha Chamot-Bouras nous conte l'histoire de l'araignée endettée, tous les enfants sont captivés. Puis, c'est leur tour de raconter ce qu'ils en ont compris. Un des enfants prend alors la parole et nous conte à son tour, l'histoire de l'araignée avec ses mots, dans sa langue natale. Tour à tour, les enfants prennent place deux par deux sur la chaise du conteur pour s'initier à l'exercice ! 

Après ce temps de concentration, les enfants ont droit à un goûter et sont libres d'aller visionner un court-métrage ou de lire des livres dans les tipis.